Actualités

Désormais sur Internet

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre nouveau site Internet. Vous trouverez ici les dernières informations sur Rhin et Sundgau.

Organisation d'événements

Nous avons besoin du soutien de personnes dynamiques. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.

Vidéo de la cérémonie d'inauguration de notre char.

RHIN & SUNDGAU se souvient

Décès du Colonel le forestier

Le Colonel Le FORESTIER nous quitte. Pour notre Association, Rhin & Sundgau, c’est une perte douloureuse mais aussi, pour chacun de nos membres, c’est un sentiment d’infinie tristesse qui nous envahit.

Nous étions habitués, lors de nos commémorations, à voir sa frêle silhouette se fondre parmi nous pour partager les profonds moments d’émotion qui caractérisent notre action au service de la Mémoire de nos Héros.

 

Plus d’un siècle d’une existence, dont la plus grande partie fut consacrée au service de cette Patrie qu’il aimait par-dessus tout.

« Que ce soit en public ou lors de nos tête à tête dans votre appartement de Meudon, vous ne manquiez jamais l’occasion d’évoquer votre attachement à ce peuple Marocain dont de nombreux jeunes hommes avaient servi, sous vos ordres, sur les champs de bataille en Afrique, puis en Italie, plus tard en France, enfin en Allemagne. Sur leur bravoure, leur fierté, vous étiez intarissable.

Il n’était pas question de souligner le rôle prépondérant que vous aviez joué dans la formation de cette jeunesse ni le comportement exemplaire dont vous aviez fait preuve à la tête des troupes dont vous aviez la charge. Vous repoussiez d’un revers de la main tout éloge à votre égard.

Au cours des Combats de la Hardt, en une seule nuit vous aviez vu votre Compagnie, plus de 200 Hommes, anéantie par l’artillerie allemande. C’était toujours, d’une voix douce, pleine de tristesse, presque inaudible que vous évoquiez cette tragédie. Votre cœur s’ouvrait, les mots ne sortaient plus, le temps, bientôt 70 ans, n’atténuait nullement votre peine.

Cet épisode de la Libération de l’Alsace est l’un des principaux terrains de votre campagne de France. Il faut y ajouter d’autres lieux de cette terre Alsacienne qui vous doivent leur Liberté. Soultz, Westhalten et tant d’autres s’en souviennent.

Rhin & Sundgau comme tous ceux qui vous ont croisé vous rendent l’hommage et les honneurs qui vous sont dus.    

Au revoir, cher Colonel, grand exemple pour nous tous, merveilleux et fidèle Ami ».

 

 Jacques GOUVIER,

 Vice-Président de RHIN et SUNDGAU

Décès de M. Roland GUBILO, l'un des derniers vétérans de la HARDT.

 

Nous déplorons le décès de M. Roland GUBILO, l'un des derniers vétérans de la HARDT.

 

Il eut, avec l'un de ses camarades, un destin particulier. En effet, voulant échapper à l'ennemi, ils entreprirent tous deux un périple derrière les lignes allemandes. La famille alsacienne de Joseph BOLLECKER, famille au patriotisme exemplaire, les abrita et les cacha alors que le village était encore occupé. Ils purent après plus de 30 jours de vie clandestine regagner sains et saufs le 1er Régiment de Tirailleurs Marocains, leur unité d'origine.

 

Le récit de leur odyssée est rapporté dans les ouvrages de Jacques GOUVIER page 153 et suivantes du Tome 1 "Combats en Forêt de la HARDT".

 

RHIN et SUNDGAU au contact de ses adhérents.

                                                                                                                                                            Le 23.08.2015, l'association à organisé son premier pique-nique au Pont du Bouc. Ce moment convivial destiné à tous nos membres à permis de resserer nos liens d'amitiés. La fin de parcours, chahutée par la pluie gâchant la visite du Chemin de Mémoire, n'à pas entamé la bonne humeur général qui règna ce jour là.

Inauguration du parc R. Le Forestier à Soultz

C.Offerlé et J. Gouvier ont représenté l'association Rhin et Sundgau lors des cérémonies d'inauguration du parc Robert le Forestier à Soultz samedi le 4 février 2017.

Vidéo de la céremonie du 2 décembre 2017 au Pont du Bouc.

In Memoriam.                                                                           Jean-Claude Servan-Schreiber et Louis Arnaud.

Deux anciens frères d'arme nous ont quittés récemment à quelques jours d'écart: Jean-Claude Servan-Schreiber et Louis Arnaud, tous deux anciens des Chars de la Hardt.

Résistant, homme de presse et député, Jean-Claude Servan-Schreiber, qui s'est illustré dans la politique et le journalisme, s'est éteint le 11 avril 2018 à Paris, le jour de ses 100 ans.

Son compagnon d'armes Louis Arnaud l'a suivi le 14 avril. Il était agé de 95 ans.

Honneur à ces grands anciens !...

M. Charles Steinmetz, ancien du 1er RTM, nous a quittés...

C’est avec une grande tristesse que notre Association a appris le décès d’un de ses plus fidèles et plus glorieux ancien, Charles Steinmetz.

Dès 1940, Charles refuse l’occupation de son Alsace natale par l’occupant en participant à de nombreuses actions de résistance qui lui valent, entre autres, d’être interné dans le tristement célèbre camp de rééducation de Schirmeck alors qu’il n’est âgé que de17 ans à peine.

Réfractaire à l’incorporation de force dans l’armée allemande, il décide, avec l’accord de ses parents, de s’échapper et s’engage, après maintes péripéties, au 1er Régiment de tirailleurs Marocains alors en garnison à Port-Lyautey, au Maroc.

L’apprentissage du métier des armes est très difficile, mais Charles parvient à décrocher le grade Caporal et dirige désormais un groupe de 11 soldats marocains.

Fin septembre 1943, il a l’honneur de participer au débarquement en Corse où il livre ses premiers combats. Puis c’est la campagne d’Italie qui débute par le débarquement à Naples en mars 1944. Garigliano, Monte Cassino, la Ligne Gustav sont autant d’étapes de rudes combats où l’unité de Charles, affectée à la célèbre 4e Division Marocaine de Montagne, déplore de nombreuses pertes.

S’il  ne participe pas au débarquement de Provence, le 1er RTM amorce à Marseille sa lente et difficile remontée de la vallée du Rhône puis arrive devant Belfort avant de pénétrer en Alsace.

Les combats pour libérer la Poche de Colmar et Mulhouse sont sanglants : en 8 jours à peine, l’unité de Charles perd près de 800 hommes... Lui s’en sort miraculeusement indemne et termine la guerre en mai 1945 sur la frontière autrichienne.

Avant sa démobilisation en 1946, le sergent-chef Steinmetz aura encore l’insigne honneur de participer au défilé de la victoire du 18 juin 1945 sur les Champs Elysées.

Charles Steinmetz n’a jamais cherché à devenir un héros, il a seulement refusé l’asservissement et l’occupation de son pays dans lequel il souhaitait vivre LIBRE.

Nous garderons de lui le souvenir ému d’une personne d’une fidélité et d’une discrétion sans autre pareille.

Actualités

Nouveau site Internet

Nous sommes heureux de vous souhaiter la bienvenue sur notre site !

Adresse Postale

Rhin et Sundgau

9 rue des sapins

68170 Rixheim

Siège social

 Rhin et Sundgau
 Mairie de Rixheim

    8 rue Zuber

  68170 Rixheim

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.